.

Interlude Littéraire : Dracula - Bram Stoker

vendredi 5 décembre 2014



Vous connaissez probablement mon amour pour la littérature anglaise. Me plonger dans les grands classiques de cette littérature sont comme ouvrir une nouvelle boîte de thé. C'est nouveau, complexe et pleins de surprises. Après avoir découvert Londres, j'avoue être complètement tombée amoureuse de la culture, et lors de mon dernier week-end là-bas à la fin du mois d'octobre, j'ai eu envie de me plonger dans l'ambiance d'Halloween à Londres. Avec l'achat de ma liseuse, j'ai accès à un grand nombre d’œuvres passées dans le domaine public et donc gratuites et Dracula faisait partie de la liste.

J'ai donc découvert Bram Stocker et ce roman dont j'avais toujours entendu beaucoup parler sans pour autant jamais l'ouvrir. Et j'ai adoré. J'ai d'abord été surprise car je l'avoue, j'étais très mal renseignée sur le genre du roman, et découvrir que Dracula est en fait, un roman épistolaire m'a fortement surprise, en bien. Certes beaucoup de personnes trouvent ce genre ennuyeux mais pour moi il contribue à nous mettre dans une ambiance un peu plus pesante. Je me suis très vite plongée dans cette ambiance du château, en imaginant un brouillard épais et ensuite les rues de Londres que pour certaines je connais maintenant bien.

Les descriptions ne sont pas trop ennuyeuses, les émotions sont justes. J'ai d'ailleurs le soir d'Halloween, dîné dans un pub de Clapham où le Dracula de Coppola était projeté sur les murs. On ne pouvait pas mieux faire. Je m'attendais à avoir un peu plus peur que ça, disons que j'aurais adoré devoir fermer mon livre car mon palpitant me l'imposait mais non. Ce fût une bonne lecture que j'ai beaucoup aimé mais avec un petit bémol car j'aurais préféré frissonner un peu plus. 

Je vous embrasse

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Design by Studio Mommy (© Copyright 2015)