.

Interlude Littéraire : L'insoutenable légèreté de l'être - Kundera

lundi 16 juin 2014



Ca faisait un petit moment que j'avais envie d'ouvrir ce livre. J'ai toujours été attirée par le côté philosophique de certaines oeuvres et Kundera a toujours été un mythe pour moi. Pourtant je n'avais encore ouvert aucune oeuvre de l'auteur.


J'ai mis un peu de temps avant de rentrer dans l'oeuvre, il faut dire que mal renseignée je m'attendais à une écriture purement philosophique et pas forcément une histoire romancée. Une fois les premiers chapitres passés, j'ai plus ou moins compris où Kundera voulait en venir. Je me suis attachée aux personnages en essayant de comprendre leurs actions. On se retrouve sans s'en rendre compte à réfléchir sur les comportements, à penser à comment agir avec les gens qui nous entoure, ce qui est bien ou mal.

Le livre contient une profonde réflexion sur l'amour, l'amour peut-il être libre? Chacun réagit différemment face aux sentiments amoureux, et j'ai aimé la façon dont Kundera traite ces différences, nous sommes tous uniques, avec un passif unique et nos valeurs sont ce qu'elles sont, la tolérance est un joli message qui ressort de toute l'oeuvre. J'en ai pas mal appris sur moi même bizarrement, c'est une oeuvre que je relierai avec un grand plaisir et une philosophie à la portée de tous!

"Mais il suffit d'aimer à la folie et d'entendre gargouiller ses intestins pour que l'unité de l'âme et du corps, illusion lyrique de l'ère scientifique, se dissipe aussitôt".

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Design by Studio Mommy (© Copyright 2015)