.

Interlude Littéraire: HHhH - Laurent Binet

mercredi 23 janvier 2013



Je suis toujours en train de me promener dans les couloirs d'une librairie à la recherche de nouveaux bouquins qui viendraient attendre dans mon étagère dans la liste des bouquins à lire. Ce jour-là, j'ai vu prix Goncourt, j'ai vu roman historique et j'ai vu seconde guerre mondiale, tout y était pour que je l'embarque.J'avais eu quelques mauvaises critiques de ce livre mais de mon côté, la seule chose m'ayant dérangé c'est le regard des gens dans le métro (forcément avec un nazi en couverture...).

Alors de quoi on parle?
HHhH ou Himmlers Hirn heißt Heydrich (non je ne parle pas un mot d'allemand en vrai) soit dans notre bon français Le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich. Le roman retrace l'opération Anthropoïde soit, l'assassinat par deux parachutistes tchécoslovaques, initié par Londres, du n°3 du régime hitlérien, Reinhard Heydrich.

Et mon avis?
Alors oui, comme ça, tout de suite ça peut paraître barbant, lourd, difficile à lire et tout ce qu'on veut. Mais pour ma part, ce fût tout l'inverse, j'aime beaucoup les romans historiques où l'esprit de l'écrivain se mélange un peu. Où s'alternent des pages de récit pur, de suppositions et d'interrogations de l'auteur. C'est un peu ce qui m'avait fasciné chez Claude Lanzmann avoir l'impression d'un certain mélange alors qu'en vérité tout n'en est que plus clair.

J'ai trouvé ce livre très bien documenté, j'ai appris pas mal de choses ne serait-ce que dans un contexte général sur cette période de l'histoire. D'ailleurs, je me dis à chaque fois que c'est scandaleux que tout le monde ne sache pas tout ça, ça éviterait surement certaines bêtises. Enfin je ne vais peut-être pas vous écrire un roman (c'est le cas de le dire mouahahah -_-), mais pour celles et ceux que l'histoire intéresse, qu'une façon un peu originale d'écrire attire, foncez!

Bises
*

1 commentaire:

  1. Moi, j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman ! Une très belle écriture :-)

    RépondreSupprimer

 
Design by Studio Mommy (© Copyright 2015)