.

Interlude Littéraire: Anna Karénine - Léon Tolstoï

mercredi 2 janvier 2013



Tout d'abord, je ne dérogerai pas à vous souhaiter une bonne année et de bonnes choses pour l'année 2013. Je commence l'année de façon assez sérieuse puisque j'ai pris beaucoup de temps pendant  les vacances pour lire et notamment finir Anna Karénine de Léon Tolstoï. C'était la première oeuvre que je lisais de Tolstoï, j'ai toujours pourtant été très attirée par les écrivains russes et pourtant je n'avais jamais passé le pas. Ce livre rentrait dans la catégorie des livres placés sur une petite liste de recommandations d'une amie. Le verdict est qu'aujourd'hui j'ai envie de dévorer toutes les oeuvres de Tolstoï tellement son écriture m'a plu.

Revenons un peu sur l'histoire en elle même pour ceux qui ne connaitraient pas encore:
Anna n'est pas qu'une femme, qu'un splendide spécimen du sexe féminin, c'est une femme dotée d'un sens moral entier, tout d'un bloc, prédominant : tout ce qui fait partie de sa personne est important, a une intensité dramatique, et cela s'applique aussi bien à son amour. Elle n'est pas, comme Emma Bovary, une rêveuse de province, unefemme désenchantée qui court en rasant des murs croulants vers les lits d'amants interchangeables. Anna donne à Vronski toute sa vie. Elle part vivre avec lui d'abord en Italie, puis dans les terres de la Russie centrale, bien que cette liaison 'notoire' la stigmatise, aux yeux du monde immoral dans lequel elle évolue, comme unefemme immorale. Anna scandalise la société hypocrite moins par sa liaison amoureuse que par son mépris affiché des conventions sociales.

Mon avis:
Ce livre est magnifique, le fil de l'histoire m'a semblé assez peu éloigné de Belle du Seigneur finalement, deux mille pages et une fin dramatique pour les deux. La plume de Léon Tolstoï est magique, il n'y a aucune lourdeur, tout se lit facilement même les passages les plus encombrés, sur l'économie et la situation de l'époque en Russie. J'ai adoré les passages de questionnements d'Anna qui l'a font aussi basculée dans un état proche de la folie. Cette histoire est tellement proche de la réalité, des sentiments que l'on peut ressentir que cela en devient troublant et la qualité d'analyse du questionnement constant de la femme est également très impressionnante surtout écrite par un homme. Rentrer à ce point dans l'histoire d'une famille est bouleversant, aucune vérité n'est oubliée. C'est une oeuvre passionnante et je remercie donc toutes les personnes qui me l'ont conseillée, je peux vous la conseiller à mon tour!


"Toutes les familles heureuses se ressemblent. Chaque famille malheureuse, au contraire, l'est à sa façon"


Il me plairait bien de voir les adaptations avec Greta Garbo, Sophie Marceau et Keira Knightley dans le rôle titre.

Bises
*


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Design by Studio Mommy (© Copyright 2015)