.

Sowat Paris

vendredi 30 novembre 2012



Pour bien terminer la semaine, je viens vous parler d'une bien jolie marque d'une créatrice que j'aime beaucoup, Sowat Paris. Il y a deux, trois ans, on m'a offert l'une de ses créations, j'étais déjà à l'époque assez fan de ce qu'elle faisait, et ça ne va pas en s'arrangeant. Sophie Watrelot, la créatrice est guidée à 100% par un esprit de légèreté et de conscience totale. 

Cela donne un résultat toujours assez poétique et chargé de sens. Ses bijoux sont d'ailleurs bien souvent source d'interrogation dans l'entourage de ceux qui les portent, l'oeil est attiré d'une jolie façon. Mon bracelet amulette en argent est d'ailleurs devenu un petit "grigri". Je profite de cet article pour vous faire une petite sélection de ce qui en ce moment me fait craquer.

Le bracelet Jonc Semen
Le collier Purity
Mon gros coup de coeur, la bague Semen

Je vous propose donc d'aller vous un petit détour sur la boutique de l'Exception pour découvrir une partie de la collection Sowat Paris. Sinon il y a aussi directement le blog!!

Bises et Bon Week-End!!

*

Durance

mercredi 28 novembre 2012



L'hystérique de l'hiver et du cocooning est de retour avec un article non pas sur le thé (oui oui je vous jure) mais sur les bougies Durance. Alors les bougies, une autre de mes grandes histoires d'amour, un jour un ami m'a dit "tu veux acheter des bougies mais pour quoi faire? Tu as un diner en amoureux de prévu?". Eh bien non!! C'est un de mes petits plaisirs que d'allumer de jolies bougies avec différents parfums selon l'ambiance que je souhaite créer. Je trouve ça très satisfaisant de s'allumer quelques bougies pour se créer une ambiance reposante pour contrecarrer un moment de fatigue ou même pour un moment sympa de détente.

C'est aussi tellement sympa de rentrer chez soi et de sentir cette odeur si particulière qui reste malgré tout imprégnée dans son chez-soi. Hors dans un studio exit les parfums d'intérieur, j'ai choisi de garder seulement les bougies. J'ai donc fait un saut chez Durance, histoire d'"investir" dans de jolies bougies senteur "HIVER", bien évidemment... J'ai donc pris la bougie "Pin en Provence" qui se rapproche le plus d'une odeur de sapin. Je trouvais en effet, la bougie "Au pied du Sapin" un peu trop chère avec sa mèche en bois. Pour l'accompagner, j'ai choisi la "cannelle orange" aussi dans sa version sans mèche en bois.

Je ne les ai pas encore allumées qu'elles embaument déjà mon intérieur et autant vous dire qu'il n'y a rien de plus agréable.Bien sûr certaines me diront, "pourquoi n'as-tu pas été chez Dyptique?", car malgré le fait que j'adore les différents parfums qu'ils ont, mon budget ne me permet pas ce genre d'achat mais si quelqu'un veut me faire plaisir à Noël ;).

Concernant Durance, j'ai déjà fait mon petit repérage pour la suite, avec notamment les parfums "Biscuit", "Camélia Blanc", "Cerisier en fleurs", "Poudre de riz", "Santal" et "Thé Blanc" (retrouvez tous les produits sur le site ici).

Les bougies Yankee Candle me font aussi de l'oeil, vous pouvez d'ailleurs aller lire un super article de Victoria ici.

Et vous quelle marque de bougie me conseilleriez-vous?

Bises
*

Lov Organic

lundi 26 novembre 2012



Cette semaine, le mois de novembre va toucher à sa fin, et le mois de décembre commencer tranquillement. Enfin le vrai froid (oui laissez-moi croire qu'il va faire -20 à Paris avec plein de neige). Bien sûr, il y a deux semaines*, je vous parlais de mon amour inconditionnel pour le thé, et pour moi l'hiver est un moment bien particulier dans ma façon de déguster tous ces thés. Je prends plus le temps, de bien le préparer, de choisir la tasse qui lui irait le mieux (oui ça va loin.. -_-), de correctement m'installer et de choisir ce qui l'accompagnera, livre, film, boulot...

Cette semaine, arrivant vraiment à la fin de certaines de mes boîtes de thé, j'ai commandé chez Lov Organic, les deux thés qui me faisaient réellement très envie à l'arrivée de l'hiver. Le Winter in Lov et le Lov is Beautiful. J'ai reçu avec en échantillon le Lov is Pure, Le Earl grey et Le Verveine-Menthe.


Voici donc mon avis sur ces deux thés ainsi sur le Lov is Pure que j'ai eu en échantillon:

Winter in Lov: Je suis assez fan en général des différents thés d'hiver et de noël, plutôt épicés. Tout d'abord d'un fait général les thés Lov Organic sentent vraiment très fort, ce qui peut être assez déstabilisant. Bon point par contre, on retrouve un goût quasi similaire à l'odeur à la dégustation. De mon côté, je suis totalement conquise par ce thé, j'aime son côté surprenant et son goût prononcé d'amande mais je peux aussi totalement comprendre le fait qu'il puisse repousser beaucoup de monde. En tout cas, je pense qu'il sera toujours bienvenu le soir après le froid ou la natation.

Lov is Beautiful: Celui-ci fût une véritable jolie surprise. A l'odeur, ce thé sent bon l'été, les fruits frais (abricot, pêche) et la légèreté. A la dégustation, je suis totalement tombée accro de son goût, il a une espèce de douceur, d'onctuosité assez difficile à expliquer. Bizarrement, lorsque je le bois j'ai l'impression de retomber en enfance et de retrouver ce sirop de mirabelle si cher à mon coeur. Allez savoir où je retrouve ce goût, je ne le sais pas moi-même.

Lov is Pure: Véritable déception de ce côté là. Je suis une véritable accro du Détox de Kusmi et c'est vrai que celui-ci est plutôt décevant à côté. Après simple avis personnel. Les thés Lov Organic restent tout de même de très bonne qualité.

J'espère que mon avis pourra aider certains ou certaines à faire leur choix. Sachez que vous pouvez retrouver tous les thés sur le site internet ainsi que les recharges ;). (+ aussi dans la boutique rue Montorgueil).

Bises
*

Fashion!

vendredi 23 novembre 2012



Suite et fin de ma série d'articles sur les documentaires mode avec Fashion!. Vous savez, le documentaire dont on a beaucoup parlé ce dernier mois suite à sa diffusion sur Arte. N'ayant pas la télé,  je n'avais pas vraiment suivi l'engouement, j'étais curieuse mais sans grande excitation. Mais aujourd'hui je n'ai envie de vous dire que du bien de cette "rétrospective". Le documentaire réalisé par Olivier Nicklaus (ancien des Inrocks) est composé de trois parties d'un peu moins d'une heure chacune. Il y retrace trois décennies de mode, mélangeant interviews et images d'archives, très justement et très précisément.

La première partie du documentaire retrace les années 80, j'ai été très marquée par cette partie du documentaire, peut-être car c'est une époque de la mode assez éloignée pour moi et pas forcément celle que je préfère, du coup j'ai appris beaucoup mis à part pour Gaultier que je connaissais bien. Les images d'archives sont assez impressionnantes, on a l'impression de se retrouver dans un monde totalement différent, un peu fou, où toutes les libertés étaient permises dans la création. On y découvre aussi une époque très difficile pour des stylistes stars très fragiles de part leur célébrité très rapide. Les émotions et l'art de la mode étaient tellement poussés à leur paroxysme que cela en rendait les acteurs principaux extrêmement fragiles dans leur travail.



Les années 90 retracent alors les nouveaux changements dans le milieu de la mode, notamment avec une notion de profit de plus en plus présente. Kate Moss fait son apparition, Martin Margiela et Helmut Lang sont sur le devant de la scène tandis que le pragmatisme remplace doucement la folie dans la création.

Enfin la troisième partie traite des années 2000, une mode beaucoup plus proche de nous et une vision que nous connaissons tous. On prend alors conscience de la pression exercée sur les différents créateurs / directeurs artistiques à la tête des grandes maisons mais aussi de la dure loi des grands groupes choisissant justement de placer tel ou tel nom à la tête de telle ou telle maison.

Pour ma part, j'ai trouvé ce documentaire très intéressant, à voir, j'ai appris beaucoup sur certains créateurs notamment ceux des années 80. Cela nous permet d'avoir une vision plus globale des évolutions, et ce, jusqu'à la prochaine...

Bises
*

Inspirations

mercredi 21 novembre 2012











Retrouvez-moi ici



Favorite Songs of the moment

lundi 19 novembre 2012


Pour bien commencer la semaine, j'ai décidé de partager avec vous certains de mes coups de coeur plus ou moins récents. En espérant que ça vous plaira.




















Bises
*


Marc Jacobs / Louis Vuitton

vendredi 16 novembre 2012



Suite de ma petite revue un peu particulière. Après Chanel et Saint Laurent j'ai nommé Monsieur Marc, Marc Jacobs, mon Dieu vivant sur cette terre. Je crois que si un jour on me demandait de choisir une maison de luxe dans laquelle je pourrais dépenser sans limite, je choisirai Marc Jacobs. Je suis une grande admiratrice de son travail et de sa marque, concernant Vuitton, bizarrement je suis très admiratrice de son travail sur les défilés etc mais disons que je me projette moins que dans son travail pour sa propre marque.

J'ai donc regardé ce documentaire de Loïc Prigent avec grande attention pour y découvrir un Marc Jacobs comme je l'aimais jusqu'à présent, humain, plein d'humour, déconnecté et obsessionnel. On y découvre sa course contre le temps pour allier son travail pour sa marque et celui pour Louis Vuitton, et surtout on découvre un homme côtoyant des fées comme il le dit si bien lorsqu'un silence pesant survient dans son travail avec son équipe. J'ai été complètement attendrie par cet homme-enfant et pas du tout déçue de son comportement.


Ses créations sont sans limite et son émerveillement toujours aussi intense, Marc Jacobs a toujours eu un certain complexe d'infériorité par rapport aux artistes au sens propre du terme, c'est aussi de là que viennent les nombreuses collaborations avec des personnes tout aussi créatives que loufoques. Tout cela va si bien à Monsieur Marc, un des grands génies de la mode actuelle.

Bises
*

"On boit le thé pour oublier le bruit du monde"

mercredi 14 novembre 2012


Mes petites réserves personnelles de thé commencent à diminuer, cela paraît normal vu ma consommation presque excessive. Du coup, j'en profite pour vous parler un petit peu de cette passion pour le thé. Je ne me souviens pas vraiment à quel moment j'ai commencé à boire beaucoup de thé, je dirais il y a environ quatre ou cinq ans. J' ai appris à aimer le thé de différentes façons, il n'y a pas vraiment de thé que je déteste, simplement une difficulté à boire du sachet après avoir pris l'habitude du thé en vrac. J'en ai de toute sorte, du Mariage & Frères, du Palais des thés, du Kusmi, du Dammann... J'ai un habituel, celui que je bois depuis le tout début, le thé Sakura, que l'on peut trouver dans toutes les maisons sous différents noms.

Mes boîtes de Kusmi sont quasi vides, il va donc falloir que je me refasse un petit stock. Il y a aussi les deux nouveautés Lov Organic que j'ai vraiment hâte de me procurer et de tester.


Chez Kusmi Tea, il y a tout d'abord le thé Anastasia, mon préféré dont je garde la dernière dose avec précaution avant d'en avoir racheté, suivi de près par le thé prince Vladamir de Kusmi. Enfin, pour finir, il y a bien sûr, le désormais célèbre thé Détox (oui oui celui que tu bois après ton burger ou un lendemain de soirée pour te donner bonne conscience).


Dans les nouveautés à découvrir, il y a celui-ci, le Lov is Beautiful de Lov Organic. J'avais entendu beaucoup d'avis négatifs sur la marque mais finalement je l'aime beaucoup, elle me donne très envie, et je suis restée scotchée le nez dans leurs boîtes de thé pendant un petit moment en boutique. Celui a une base de thé blanc, vert et rooibos avec des arômes de pêche et abricot, la folie quoi...


Enfin le Winter in Lov que l'on pourrait qualifier de thé de Noël de la marque et c'est l'amour total rien qu'à l'ouverture de la boîte. L'odeur qui s'en diffuse est complètement folle. Pour une adoratrice de l'hiver et de Noël comme moi, c'est parfait. C'est un mélange d'épices et de thé noir avec différents arômes tels que la cannelle, le gingembre ou l'amande.

Et vous, avez-vous un préféré? Des mélanges à me conseiller?

Bises
*

Au chaud: Oysho

lundi 12 novembre 2012


Je suis des rares personnes ayant pour saisons préférés l'automne et surtout l'hiver. Tout le monde a l'air d'avoir tendance à fuir cette saison "froide" qui en France est assez douce tout de même. Tous les ans, j'attends le vrai froid avec grand plaisir. Parfois je me dis que j'ai encore dix ans dans ma tête pour attendre avec autant d'excitation quelques flocons de neige (oui tu sais le dimanche d'un week-end bien froid où tu te lèves en espérant toujours comme une enfant pouvoir aller mettre tes mains dans la neige). 

Après deux ans à Strasbourg et un an à Cracovie, je l'avoue, le froid extrême et la bonne quantité de neige vont me manquer pour ce premier hiver à Paris. Heureusement, il y a toujours les petits réconforts de l'hiver. Cette envie de rester bien au chaud, dans de jolis vêtements doudous pour trainer, bouquiner, boire un thé très chaud, devant un bon film si propre à Noël. Et dans ce cas là, Oysho est toujours là.


J'ai toujours été plus ou moins folle de cette marque, disons que ça fait partie du peu d'enseignes où je pourrais tout à fait acheter toute la boutique. Je vous ai donc fait des petites sélections de ce que l'on peut trouver en ce moment. Autant vous dire que j'y suis passée samedi et que j'ai presque du me mettre des baffes pour ne pas sortir mon portefeuille.


Leurs accessoires sont aussi à croquer, d'ailleurs leurs nouveaux plaids sont géniaux (mais bon à mon âge ça craint peut-être un peu ? -_-).


Vous pouvez retrouver tous ces articles sur la boutique en ligne, et encore bien d'autres choses trop doudous.

Ne manque alors plus que ça pour compléter une après-midi cocooning parfaite <3




Bises
*

Signé Chanel

vendredi 9 novembre 2012



Souvenez-vous, il y a une semaine, je commençais ici une série d'articles un peu particulière. Je continue donc de partager avec vous les prêts qui m'ont été faits. Voici venu le temps de Chanel. Chanel dont je dois connaître l'histoire par coeur, Gabrielle Chanel représentant pour moi tout ce que femme doit être.

Signé Chanel est un documentaire de Loïc Prigent, Monsieur Loïc Prigent. Celui-ci se découpe en 5 épisodes de 25 minutes découpés selon les étapes de préparation du défilé Haute Couture Chanel. Le documentaire retrace la période de construction de la collection et du défilé, soit environ un mois entre le moment où Karl Lagerfeld remet les croquis et le soir du défilé. Il est très intéressant de voir ce film, même pour les personnes peu attachées au milieu de la mode, car on voit l'établissement de la collection non pas avec un oeil "people" mais avec l'oeil des couturières, de toutes les petites mains travaillant à l'épuisement pour la célèbre maison Chanel. Nous avons affaire ici, à tous les protagonistes existants et non pas seulement ceux dans la lumière.


Je savais que Karl Lagerfeld avait un respect sans pareil pour celles et ceux avec qui il travaille chaque jour chez Chanel, mais j'ai été encore bien agréablement surprise de cette humanité. Les couturières ont leur mot à dire et le respect et la profonde amitié dans le travail sont présents tout au long du documentaire. On prend alors véritablement conscience du fait que l'idée a beau venir de "Monsieur Karl" comme elles l'appellent, les créations finales sont en vérité une travail commun entre Karl Lagerfeld et ses petites mains, et pas seulement un ordre donné à des employés. Il est très intéressant de voir ce revers. Je pense que c'est ce que j'ai le plus aimé, l'humanité cachée derrière cette maison nous faisant toutes rêver.


Le personnage de ce documentaire qui restera gravé dans ma mémoire pour de bon est bien Mademoiselle Pouzieux. Oui, je dis personnage car cette femme a su séduire Coco Chanel grâce à ses gallons mais surement aussi grâce à ce caractère franc et excentrique. Mademoiselle Pouzieux vivait à la campagne et avait un savoir faire que personne n'avait jamais réussi à reproduire malgré le fait que Chanel ait fait envoyer des stagiaires chez elle pour apprendre les règles du tissage des gallons.Elle continuait donc de dormir 2 heures par nuit à chaque nouvelle collection. Aujourd'hui Mademoiselle Pouzieux est décédée et a malheureusement emmené avec elle tout ce savoir faire si spécifique à la maison Chanel.

C'est donc un documentaire extrêmement passionant et tout aussi émouvant que j'ai découvert là et que je vous recommande donc. C'est là le génie de Loïc Prigent, ne pas montrer seulement le luxe d'une maison de couture mais aussi et surtout sa réalité.

Bises
*


Ma routine soins début d'hiver

mercredi 7 novembre 2012


Je ne pense pas être forcément une experte dans le domaine de la beauté, même si je m'y intéresse beaucoup, de plus en plus, et que j'ai tendance à vouloir essayer un peu toutes les nouveautés sur le marché. Cela peut aussi courir à ma perte. En effet, il y a deux semaines, j'ai fait une petite allergie à un fond de teint (ouvert depuis un peu trop longtemps il faut l'avouer... ALORS LES FILLES NE RIGOLEZ PAS AVEC CA!!), du coup je me suis décidée fermement (oui, oui, oui...) à ne plus mettre trop n'importe quoi sur ma peau. Ma peau n'a jamais été trop difficile à vivre, jamais d'acné, seulement quelques petites rougeurs en hiver et quelques dartres parfois mais c'est rare. 

Mais là, il n'y avait rien à faire, j'avais l'impression que tous les produits que je pouvais avoir agressaient ma peau et qu'elle ne "guérissait" pas. J'ai donc profité d'un petit retour chez mes parents pour demander conseil à ma maman (experte des peaux sensibles, allergies, Avène tout ça tout ça). Je suis alors partie avec trois produits qui ont littéralement sauvé mon visage (bon ok... ce n'était pas non plus Halloween mais le moindre bouton me fait sauter au plafond).


J'ai donc utilisé:
- Le démaquillant douceur pour les yeux
- La lotion nettoyante pour peaux intolérantes
- La crème Tolérance extrême

Autant vous dire qu'à la première application, j'ai cru renaître, et ma peau s'est rétablie très rapidement.


Retour à la normalité donc. Comme beaucoup, j'avais un peu sauté sur les BB cream à leur sortie bien marquetée. Jusqu'à présent la BB cream de Garnier me convenait, sans que ce soit fou, petit budget donc voilà. Quant à ma crème de jour j'utilisais une crème anti-rides L'Oréal, que j'avais eu dans une box. Les deux étant terminées, je me suis dit que j'allais un peu changer de routine

J'ai donc choisi de me tourner vers Nivea. La BB cream venant de sortir, je voulais la tester pour voir ce que ça donnait. Et je ne suis pas déçue, je la préfère sans aucun doute à la Garnier, elle beaucoup moins grasse et beaucoup plus agréable. J'ai donc aussi repris une crème de jour en me tournant vers le soin de jour matifiant de Nivea. Très bon produit aussi, j'aime beaucoup les odeurs des produits Nivea et pour le moment rien de négatif à signaler.



Enfin, pour prévenir les agressions du froid, de la pollution et d'autres possibles allergies, j'ai choisi d'alterner mes produits démaquillants, j'utilise les produits Avène une fois sur deux, quant à la crème Avène je ne l'applique plus que la nuit car je la trouve assez luisante

Voilà, en attendant je suis prête à prendre tous vos bons conseils et à recevoir vos différents avis!

Bises
*

Le Loir dans la théière

lundi 5 novembre 2012



Comme celles et ceux qui me suivent sur Instagram ou sur Facebook le savent déjà, jeudi dernier, j'ai profité de ce day off pour aller me promener avec une amie dans le Marais et par la même occasion faire un passage obligé au salon de thé Le Loir dans la Théière.

Nous avons eu beaucoup de chance car il n'a pas fait trop froid et malgré le monde, c'était agréable de pouvoir profité d'une journée pause en flânant dans les rues d'un de mes quartiers préférés de Paris. Comme beaucoup d'entre vous le savent déjà, je suis une grande amatrice de thé, je ne bois que ça du matin au soir, alors je suis toujours avide de nouvelles découvertes. Il fallait donc que nous entrions dans cet entre à la Alice au Pays des Merveilles de Paris.


Après avoir patienté quelques bonnes minutes dans la queue à l'extérieur du salon (oui sachez-le au Loir dans la Théière, il y a toujours la queue), nous avons réussi à nous frayer une petite place à une des  charmantes tables du lieu. Le service y est vraiment sympa avec des gens très souriants et agréables, et puis de toute façon passer devant le présentoir à gâteaux donne forcément un côté agréable au lieu ;).


Après ça, le moment fatidique de la commande. Deux tartes au citron meringuées (qui fait en partie, la réputation du salon) plus loin et deux thés géniaux, ce fût l'amour total. Mon amie avait pris un thé à la cannelle fabuleux et pour ma part j'ai goûté le mélange Thé du Loir, véritable délice à lui tout seul.



Sachez que des brunchs sont proposés le samedi et le dimanche et ce jusqu'à 15 heures, enfin tous les jours, à partir de 16h vous pourrez profiter de la formule à 11 euros, thé + pâtisserie. C'est un endroit que je recommande vraiment même si c'est un peu bruyant, l'ambiance et la qualité des produits sont vraiment à découvir. Pour ma part, j'ai passé un très chouette moment et j'y retournerai sans rechigner!

Et vous est-ce que vous connaissiez? Qu'en pensez-vous?

Bises
*

L'amour Fou: Pierre Bergé vs Yves Saint Laurent

vendredi 2 novembre 2012



Tout ceux qui me connaissent un peu savent que ce qui me passionne dans la mode n'est pas tant ce qui sort chaque jour dans quelques enseignes mais plutôt l'histoire même de la mode et celle de ses grands créateurs. Je lis notamment beaucoup à ce sujet. Il y a peu, j'ai eu la chance d'avoir dans mon entourage une personne prête à me prêter une petite collection de grands films documentaires sur la mode et son histoire. "L'amour Fou" faisait partie du lot.

J'avais beaucoup suivi la sortie de ce film, mais je n'avais pas encore eu l'occasion de le voir. J'ai été boulversée. J'avais jusqu'à présent lu beaucoup sur Yves Saint Laurent mais voir l'histoire se raconter par Pierre Bergé et les personnes ayant le plus marqué la vie de Saint Laurent a été très fort.


Le film est merveilleusement exécuté, les plans silencieux ou seulement musicaux apportent tout son sens au documentaire, ainsi qu'au titre du film "L'amour Fou". En effet, ce titre à double sens est très juste, il représente très bien, l'amour extrêmement fort qu'il existait entre ces deux grands personnages et la folie de leur relation, avec tous les excès d'Yves Saint Laurent. 


Alors pour vous qui n'auriez peut-être pas encore vu ce documentaire, posez tout et GO!

Bises
*

 
Design by Studio Mommy (© Copyright 2015)