.

Interlude Littéraire : Le Lièvre de Patagonie - Claude Lanzmann

lundi 7 mai 2012


"Le monde, c'était ce qu'on avait lu dans les journaux, dans les livres, c'était la politique, ou encore les gens qu'on connaissait, qu'on rencontrait, les amis, les ennemis, une sorte de commérage infini, rosse, marrant, partial, pas du tout "enculturé" pour reprendre un mot de Sartre, clabaudage interminable qu'on poursuivait, reprenait après les heures de travail." (Le Lièvre de Patagonie)


Un nouveau lundi, une nouvelle semaine, (un nouveau gouvernement), et un nouvel article littéraire, de ceux que vous n'aimez pas tellement :). Je reviens ici vous parler du livre que je viens de terminer et qui m'a littéralement bouleversé. Cet ouvrage c'est Le Lièvre de Patagonie de Claude Lanzmann. Cette autobiographie m'a tellement bousculée que ces derniers temps, j'en dormais assez mal, en effet, la fin relate la partie de conception / montage du célèbre Shoah (film documentaire sorti en 1985, d'une durée de 9h30 sur l'extermination des Juifs). Comment en suis-je venue à ouvrir cet ouvrage? J'ai toujours été très intéressée par la Seconde Guerre Mondiale, folle d'histoire que je suis et d'une certaine façon mon départ en erasmus pour la Pologne m'a poussé à aller plus loin, à essayer d'en savoir encore plus. J'ai donc décidé d'enfin regarder ce film de Claude Lanzmann qui me faisait si peur, que le voir, a été une épreuve. C'était l'été dernier. Ensuite en traînant comme d'habitude dans les allées d'une librairie, je suis tombée sur cette autobiographie dont les critiques m'ont donné envie de l'ouvrir.


"Claude Lanzmann nous rappelle ici, à chaque page, qu'il est un immense écrivain" Maurice Szafran, Marianne.

"Ce livre est un chef d'oeuvre. Un évènement considérable de point de vue de la littérature même et de ce qu'une vie peut arracher à la langue et lui faire dire." Bernard-Henri Lévy, Le Point.

Je ne peux qu'acquiescer, j'ai trouvé dans ce livre des vérités, des faits, des histoires comme jamais auparavant. L'écriture de l'auteur est d'une telle précision que je me suis surprise à apprécier une autobiographie (alors que d'habitude ce n'est pas trop mon truc). J'y ai découvert cet homme ayant été résistant très jeune, ayant côtoyé de grands noms, Simone de Beauvoir, Sartre, un petit génie de l'écriture pour de grandes revues, un grand journaliste. Des voyages forts, des ambitions, une persévérance à m'en avoir coupé le souffle. L'ambition de celui ayant voulu montrer au monde non pas le fait que l'extermination des Juifs ait existé et ce que cela avait été mais la Shoah en elle même. Je n'ai bien sûr pas pu m'empêcher de revoir ce film tout en finissant ma lecture (où par ailleurs j'ai appris beaucoup plus sur le film), sans doute la raison à ma perte de sommeil ces derniers temps.

Enfin pour tous ceux que ça intéresse ce livre est une véritable mine d'or, un véritable chef d'oeuvre comme il est dit plus haut.

Bises
*

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Design by Studio Mommy (© Copyright 2015)